Fort de Brégançon

Fort de Brégançon

Visitez le fort devenu "Résidence officielle du Président de la République" en 1968.

Connaître le Fort de Brégançon

L'histoire française est marquée par de nombreux sites connus dans le monde entier. Un d'entre eux est le fort de Brégançon. Où se situe ce fort ? Quand est-ce que ce château fut érigé et qui l'occupe ? Quelle histoire renferme ce lieu si prestigieux ? À travers cette rubrique, vous pourriez mieux connaître ce fort de Brégançon. Vous auriez l'occasion d'approfondir vos connaissances en ce qui concerne l'histoire de votre pays.

Le fort de Brégançon, un beau château dressé sur un sommet rocheux

Le fort de Brégançon est une richesse que renferme la commune de Bormes-les-Mimosas. Érigé au sommet d'une roche haut de 35 m d'altitude, il a été écarté, pendant des siècles, de la côte de la Méditerranée. Le fort de Brégançon est une sorte d'îlot qui fut rapidement occupée de par sa situation sur le plan géographique. En effet, de ce lieu on pouvait facilement surveiller le port d'Hyères ainsi que celui de Toulon. Depuis l'an 118, avant Jésus-Christ, Brégançon abritait une forteresse. Ceci est dû à la mise en place des Ligures en Provence.

Côté histoire, le fort de Brégançon a été construit au XIe siècle. À cette époque, il était la propriété des vicomtes de Marseille. Les lieutenants du Comte de Provence l'occupaient. En effet, le fort ne faisait pas encore partie de la République française. Plus tard, les vicomtes de Marseille ont procédé à la vente du château à la Communauté de Marseille. C'est vers les années 1257 que Brégançon fit son entrée dans le royaume français, et ce après l'union de Béatrix de Provence et Charles. La première est l'héritière du Comté. Quant à Charles, il est le comte d'Anjou et en même temps le frère de Louis IX.

Que renferme ce château du point de vue politique ?

Le fort de Brégançon est une richesse que renferme la commune de Bormes-les-Mimosas. Érigé au sommet d'une roche haut de 35 m d'altitude, il a été écarté, pendant des siècles, de la côte de la Méditerranée. Le fort de Brégançon est une sorte d'îlot qui fut rapidement occupée de par sa situation sur le plan géographique. En effet, de ce lieu on pouvait facilement surveiller le port d'Hyères ainsi que celui de Toulon. Depuis l'an 118, avant Jésus-Christ, Brégançon abritait une forteresse. Ceci est dû à la mise en place des Ligures en Provence.

Le fort de Brégançon renferme de nombreux secrets relatifs à l'histoire et à la politique de la France. Depuis sa création, à l'Antiquité, le lieu où le fort est érigé constitue un point stratégique situé au-dessus des côtes des Varoises. Cette situation intéressait beaucoup les Romains et les Celtes.

Le fort de Brégançon occupait un rôle important également sur le plan militaire. En effet, à partir du règne de Bonaparte, ce lieu avait une vocation militaire. Peu de temps après, le premier consul a mis sur place beaucoup de pièces relatives à l'artillerie. Une fois que celui-ci fut couronné empereur, il y plaça tout un régiment de vétérans nationaux. Pendant la guerre dite franco-prussienne, on pouvait rencontrer à Brégançon un magasin de poudre. Le fort a perdu sa vocation militaire vers les années 1919. Il a été même déclassé et fut loué par des particuliers.

Presque tous les présidents qui se sont succédé en France ont utilisé Brégançon à leur manière. Cela a commencé avec le Général de Gaulle. C'est un lieu où chacun pouvait entreprendre des activités personnelles, loin des regards des gens. Pour le Président Georges Pompidou, par exemple, ce lieu lui servait surtout pour les vacances et pour pouvoir rouler avec sa Peugeot 504. Les moments qu'il passait là-bas sont pour lui uniques, car il pouvait côtoyer d'autres vacanciers. Ces derniers, de leur côté, peuvent voir à quel point leur président est d'une telle simplicité. Par contre, pour le Président Valéry Giscard d'Estaing, le lieu est utile pour atteindre ses fins politiques. Pendant les périodes de crise, il y convie de hautes personnalités pour des dîners. C'est le cas avec son Premier ministre qui était Jacques Chirac à cette époque.

Brégançon fut connu également par le fait qu'il était considéré comme une maison simple. En effet, beaucoup de gens disent qu'il était loin des richesses de la France. D'ailleurs, Bernard Le Magoarou, qui administre le lieu actuellement affirme que c'est un lieu pour les vacances. C'est pour cette raison qu'il l'a ouvert au public. Le fort se présente comme étant une maison très modeste, où les apparats sont laissés de côté.

Les présidents qui ont séjourner dans le fort de Brégançon ?

Le fort de Brégançon est réputé par le fait qu'il recevait de nombreux présidents de la République française. On peut citer :

  • Le Président Georges Pompidou : cet illustre personnage de la France a séjourné, avec sa femme, dans le fort plusieurs fois. C'était pendant la période d'été, de 1970 à 1971.
  • Le Président Valéry Giscard d'Estaing : ce président se rendait de façon régulière dans le fort de Brégançon accompagné de son épouse. Ils avaient l'habitude d'y rester pour une durée d'une semaine, et ce pendant l'été. Mais le président Valéry Giscard d'Estaing se rendait sur ce lieu également pour la Pentecôte et un hiver pendant l'hiver.
  • Le Président Jacques Chirac : il était aussi un habitué du fort de Brégançon, avec sa femme. Ils programmaient leur séjour au fort pendant l'été. Mais ce président et sa femme s'y rendaient également lorsque les vacances de Pâques arrivaient.
  • Le Président Nicolas Sarkozy : il avait l'habitude de passer l'été avec sa femme dans ce fort de Brégançon.
  • Le Président François Hollande : pour lui, il a passé un séjour à Brégançon durant l'été 2012.

À noter avant votre visite

Afin d’assurer la sécurité des visiteurs, le monument applique les mesures préventives décidées par le gouvernement pour les administrations publiques. Le monument est ouvert dans les conditions habituelles.

Découvrir aussi

Château de Rambouillet, Laiterie de la Reine et Chaumière aux Coquillages

Découvrir

Château et Parc de Champs-sur-Marne

Découvrir

Abbaye du Thoronet

Découvrir